Sarawniya Agro+

Félicitations ! Cette candidature vient d'être annoncée comme étant demi-finaliste.

Sarawniya Agro+: Agribusiness

Niamey, NigerNiamey, Niger
Type d'organisation: 
hybride
Phase du projet:
Idée
Budget: 
$1,000 - $10,000
Sommaire du Projet
Lancement Important

Bref récapitulatif : Aidez-nous à présenter cette solution ! Fournissez une explication en seulement 3 ou 4 phrases.

En juin 2014, avec des partenaires, nous nous sommes interessés à la condition de vie des femmes rurales au Niger et nous avons pensé à développer un modèle économique durable capable de leur fournir un emploi et d'améliorer leur condition de vie sociale en créant une ferme agricole.

About Project

Problème : Quel problème ce projet essaie-t-il d'adresser ?

Le chômage des jeunes, l'exode rural, la précarité des populations, l'insuffisance alimentaire, l'absence de cultures diversifiées sont des problèmes que le projet voudrait résoudre.

Solution: Quelle est la solution proposée? S.v.p soyez précis!

Notre solution est d'employer des jeunes (principalement les femmes) et de les former aux techniques agroalimentaires, d'introduire des cultures nouvelles au Niger et de diversifier l'alimentation. Notre ferme est une ferme agrobiologique polyvalente qui s'attelera à l'agriculture, l'élevage, la pisciculture, l'aviculture et enfin la transformation des produits issus de la ferme.
Impact: How does it Work

Exemple : Faites nous découvrir comment cette solution fait la différence en utilisant un ou plusieurs exemples concrets ; en incluant aussi ses activités principales.

Nous disposons d'un champ de 14 hectares et nous avons financé l'exploitation agricole de 4 hectares du champ pour cette saison pluvieuse 2014. Nous avons procédé à la culture du mil, de l'arachide et du niébé.

Impact : Quel est l'impact actuel de ce travail ? Décrivez aussi l'impact désiré dans le futur.

Avoir mis un fonds à la disposition des populations afin qu'ils aménagent et rentabilisent un champ leur a fourni une occupation et un revenu. Ils sont à même de subvenir à leurs besoins sans recourir à la mendicité. Ils sont motivés à fournir plus d'efforts puisqu'ils constatent une amélioration de leur condition de vie. Nous avons employé 20 personnes pour la première partie du projet et 30% étaient des femmes.

Les stratégies de diffusion: Aller de l'avant, quelles sont les principales stratégies pour un impact d'échelle?

Le projet est basé sur un site qui nous est difficile à superviser compte tenu de la distance. Nous comptons multiplier les fermes dans tout le pays et avoir un siège à proximité de la capitale afin de suivre l'évolution. Nous envisageons développer des centres de formation au sein afin de doter les paysans de techniques leur permettant de se mettre à leur propre compte s'ils le souhaitent.
Viabilité

Plan de viabilité financière : Quel est le plan de cette solution qui permet un financement durable à cette initiative ?

Financement à travers les fonds propres (capital social) et par emprunt financier. Une fois les investissements réalisés, les ressources issues de la vente des produits seront utilisées pour le maintien du projet.

Marché : Qui d'autre adresse les problèmes mentionnés ici ? Comment ce projet diffère-t-il de ces approches ?

Les innovations introduites par le projet sont l'utilisation de la technologie au service de l'agriculture par l'introduction de moyens permettant d'accroitre le rendement tout en réduisant l'apport physique de l'homme qui peut etre déployé sur d'autres taches. En effet, nous comptons utiliser la téléphonie dans notre gestion à travers : l'irrigation par le téléphone et remunérer les paysans à travers le mobile banking.
Equipe

Histoire de votre fondation

Nous parlions de personnes autour de nous ayant developpé des organisations et qui aujourd'hui s'en sortent bien et nous nous sommes dit pourquoi ne pas nous lancer dans l'entrepreunariat et après une visite dans un village nous nous sommes décidés à le faire mais de manière sociale et solidaire : développer une entreprise au service de sa communauté.

Équipe

Nous sommes deux associées avec des membres volontaires. Sur le long terme, nous voulons créer un groupement économique agricole avec conseil d'administration. La ferme sera gérée par les paysans mais qui aura un gérant et un contrôleur de gestion dont les rôles seront définis afin de veiller à la bonne marche. Par ailleurs, de par ma formation d'auditeur, je vérifierais les finances périodiquement.

Commentaires

Portrait de Dieudonné Parfait ONANA ONANA

bonjour je suis vraiment impressionner de votre travaille mais le but étant de donner des emplois je suis de votre avis mais, je crois que vous pouvez faire de sorte que cette production d'une minorité soit à l"échelle industrielle en agrandissant les champs le personnel les machines etc.

Portrait de Dodé Heim Myline HOUEHOUNHA

Merci pour l'initiative. Le principe est celui de la gestion intégrée des facteurs production. Je vous propose de vous baser sur le cas atypique de ce qui se fait au Centre Songhai du Bénin dans la meme dynamique. Leur expérience vous serait bénéfique et je reste disponible pour des échanges dans ce sens

Hadiza HACHIMOU (non vérifié) /

Merci Dodé pour votre intervention et disponibilité. Effectivement, le centre Songhai est notre modèle mais nous l'adaptons à nos réalités (climatiques, sociales et culturelles).

Portrait de Naly HERINIAINA

Bonjour,
bonne idée en ce qui concerne la création d'emplois, cependant il faut avoir des partenaires qui ont des savoirs faire pour bien démarrer la ferme agrobiologique. Trouver beaucoup de partenaires pour soutenir le projet. Le projet peut avoir beaucoup d'impact sur les jeunes sans emploi. Mais la bonne gouvernance reste floue, comment s'assurer de la gestion, pour que le bénéficiaire du projet serait tous les jeunes mais pas seulement certains individus.

Bon courage

Je trouve que à ce stade, beaucoup a été fait et je vous en félicite...mais beaucoup reste encore à faire et si vous suivez toutes les remarques que l'on vous fait, vous réussirez à peaufiner ce projet et à vous hisser haut.

Hadiza HACHIMOU (non vérifié) /

Merci Naly pour votre intervention. Les partenaires essentiels à notre projet sont l'Etat et les institutions oeuvrant dans le domaine agricole ou celui de l'emploi des jeunes. Pour la bonne gouvernance, votre préoccupation n'a pas lieu d'être : la ferme est gérée par les jeunes lesquels sont supervisés par un gestionnaire qui rend compte à un conseil d'administration. Les fonds de la ferme seront reversés sur le compte bancaire de la ferme périodiquement et la situation des ventes et du compte seront rapprochés par le contrôleur de gestion..

Hadiza HACHIMOU (non vérifié) /

Je vous remercie pour vos commentaires. Pour des raisons de charte, nous ne pouvons pas décrire le projet mais juste les grandes lignes. Nous prenons en compte les remarques et avis mais pour certains commentaires, les intervenants ne sont pas plus qualifiés que nous. En effet, nous sommes de formation finances & comptabilité, audit & contrôle de gestion et pour les autres partenaires en informatique de gestion et gestion de projets et enfin en zootechnie et agronomie. Nous avons de quoi viabiliser le projet et il faut savoir déléguer (autonomie de la gestion aux paysans tout en controlant) et c'est ce qui met en retard beaucoup de pays.africains.